Conférences

La Société de généalogie de l’Outaouais organise des conférences tous les mois, sauf en juin, juillet, août et décembre. Les rencontres sont au coût de 5 $ pour les membres et 10 $ pour les non membres. Elles ont lieu soit en présence ou en ligne sur la plateforme ZOOM.

Nous vous invitons à vous inscrire sur le site de la SGO au moins deux jours avant la tenue de la conférence. Vous recevrez un courriel confirmant votre inscription, et lorsque la conférence sera présentée en ligne, nous vous enverrons le lien Zoom la veille. Nous vous prions aussi de consulter la page d’accueil du site Web de la Société, à www.genealogieoutaouais.com, avant chaque conférence.

Prochaine conférence

Les Allumettières

 Le mercredi 12 octobre 2022, à 13 h 30

 Au Foyer de la salle Odyssée,  855 boul. de la Gappe, Gatineau, QC J8T 8H9
 

 

L’historienne Kathleen Durocher raconte la fascinante histoire des allumettières, cette main-d’œuvre anonyme. Pour ce faire, elle met à contribution les recensements canadiens, les archives gouvernementales, privées et paroissiales, ainsi que de nombreux articles de revues scientifiques et de journaux à grand tirage. Elle dresse ainsi un profil démographique des allumettières et propose des sections dédiées à la vie quotidienne de ces femmes, à leur rôle au sein de la classe ouvrière, à leurs fonctions dans la manufacture, à leurs conditions de travail, aux dangers de l’emploi (notamment ceux associés au phosphore blanc) et à leurs activités syndicales, de 1918 à 1928 – lorsque l’usine a quitté Hull. Tragique et inspirante, l’histoire des allumettières marque l’histoire de la région et du pays depuis plus d’un siècle, mais demeure trop peu connue.

 

formateurs

 À propos de la conférencière

Photo (Kathleen Durocher) – copie 2-min

Kathleen Durocher est détentrice d’un baccalauréat et d’une maîtrise en histoire de l’Université d’Ottawa. Lors de ses études à la maîtrise, elle s’est principalement intéressée à la condition des classes ouvrières hulloises, à la place des femmes dans celles-ci ainsi qu’à l’activisme féminin. Elle est présentement étudiante au doctorat en histoire, concentration en études féministes, à l’Université du Québec à Montréal. Depuis les quatre dernières années,  Madame Durocher a partagé le fruit de ses recherches lors de nombreuses conférences et à travers plusieurs publications, aussi bien dans le cadre de colloques scientifiques que d’évènements grand public. Au printemps 2022, elle a publié aux Presses de l’Université d’Ottawa une monographie intitulée : Pour sortir les allumettières de l’ombre : les ouvrières de la manufacture E.B. Eddy de Hull (1854-1928).                 

Pour toute autre information, vous pouvez nous contacter en remplissant ce formulaire (il faut répondre à une petite question de calcul pour prouver que vous n’êtes pas un robot!):

11 + 10 =